Réalisation pour Septembre Turquoise : badges contre le cancer

0
50

Septembre Turquoise est le mois contre les cancers gynécologiques. Comme chaque année, nous avons réalisé des badges pour soutenir cet événement. Un moyen de communication simple et efficace pour sensibiliser la population au dépistage précoce.

Septembre Turquoise contre les cancers gynécologiques

Durant le mois de septembre de chaque année, se tient un événement de taille. Il consiste à informer et à sensibiliser le grand public et particulièrement la population féminine, sur l’importance de la détection des cancers gynécologiques. Ainsi, la nécessité du diagnostic précoce, les chances de guérison et la démystification de ces maux auprès du genre féminin restent une priorité tout le long du mois.

Le badge contre le cancer !

Plusieurs manifestations ont lieu en France. L’association Imagyn, par exemple, organise des rencontres avec les professionnels de santé pour mettre en lumière ces pathologies souvent méconnues et graves.

Indep a réalisé pour cette manifestation des badges pour lutter contre ces cancers féminins. Un visuel sur fond blanc avec une écriture turquoise. Parce que turquoise est la couleur sélectionnée pour cet événement. Elle est présente partout : dans les goodies, les stands, les dossards, les cols. À l’exemple de l’octobre rose pour les cancers du sein, ce sont les cancers de l’ovaire, de l’utérus et de l’endomètre qui sont concernés dans ce cas.

Focus sur Septembre Turquoise et les cancers gynécologiques !

Connue comme la manifestation dédiée à la prévention et à la sensibilisation à la lutte contre les cancers gynécologiques, septembre turquoise est l’occasion de faire le point sur trois de ces tumeurs.

La priorité à la prévention

Souvent détecté tardivement, le cancer des ovaires, huitième cancer plus fréquent chez les femmes, se manifeste par des symptômes non-spécifiques et presque banals comme :

  • la fatigue inhabituelle ;
  • le ballonnement abdominal ;
  • des envies pressantes d’aller uriner ;
  • des douleurs inhabituelles dans le pelvis ou le ventre.

Un suivi gynécologique et une consultation régulière auprès du médecin traitant sont recommandés. Pour l’heure, aucun test de dépistage efficace n’est disponible.

Quant au cancer du col de l’utérus, il est le plus souvent causé par des infections à papillomavirus humains ou HPV, transmissibles par voie sexuelle. Ces dernières sont susceptibles de se transformer en lésions précancéreuses, ensuite cancéreuses.

Un dispositif de prévention est disponible, reposant sur deux tests réalisés après un frottis. Ce dernier est un examen cytologique recommandé entre 25 et 30 ans. À cela, s’ajoute un test HPV-HR qui détecte des types de HPV à haut risque oncogène. Il est recommandé entre 30 et 65 ans. En plus de ce dispositif de prévention, il est conseillé de faire la vaccination contre les infections à HPV.

Plus fréquent encore que les deux autres cancers, celui de l’endomètre. Il est aussi appelé cancer du corps de l’utérus et il touche le plus souvent les femmes après la ménopause. Son traitement repose sur la chirurgie et est associé à la radiothérapie-curiethérapie dans certains cas.

Tous ces cancers sont mieux soignés lorsqu’ils sont dépistés plus tôt.

Septembre Turquoise : une sensibilisation à la lutte contre les cancers gynécologiques

L’objectif de Septembre Turquoise est de faire le point sur trois cancers gynécologiques fréquents en invitant les femmes à s’informer régulièrement. Aussi, il s’agira de présenter les dépistages disponibles, les symptômes annonçant le mal et les traitements suggérés. De même, il faudra donner des recommandations en fonction de la période du diagnostic effectué.

Alors, contre ces cancers féminins, organiser un événement et faire des badges étaient des actions capitales. Au programme tout le long du mois, il y aura des journées et des RDV d’information. Des posts pédagogiques seront effectués sur les réseaux sociaux sans oublier la sensibilisation dans les centres spécialisés. L’information sera également diffusée à travers des webinaires, des rencontres sur des stands et dans des centres hospitaliers.

Par ailleurs, au cours de ces sensibilisations, des événements festifs et sportifs aux couleurs turquoise seront tenus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de laisser un commentaire
Merci de saisir votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.