Badges tattoo : création pour KV More than ink

0
61

Aujourd’hui, plusieurs salons de tatouages déclinent leurs créations en faisant des badges tattoo. L’un d’entre eux est le studio KV More than ink. Découvrez les modèles qu’Indep a fabriqué pour ces artistes tatoueurs.

Comment se passe la réalisation des badges tattoo ?

Les badges tattoo sont très répandus. Ce sont des véritables accessoires de mode qu’on peut accrocher à une veste. Pour la réalisation rien de plus simple. Vous choisissez les créations que vous souhaitez imprimer sur les pins puis le taille et le modèle. En général, nous conseillons les formats ronds à épingle. Votre tattoo sera imprimé sur la Le partie avant du badge.

Le badge tattoo de KV more

Le studio KV more a choisit d’imprimer sur ces goodies leurs créations style mangas avec une finition mat soft touch. Mais pouvez les personnaliser des tattoos old school, vintage, japonais….

Le tatouage en a fait du chemin et aujourd’hui il est devenu un style à la mode. De simples tatouages ont donné naissance à des badges tattoo réalisables avec des appareils adéquats. Le studio KV, grâce à son talent, transforme cet art en une nécessité pour tous.

Quelles sont les compétences du studio de tatouage KV ?

Le salon More Than Ink est situé dans la ville de Marseille, en France. Il emploie plusieurs tatoueurs qui sont des véritables maîtres dans cet art. Leurs graphismes dégagent un certain charisme et un professionnalisme qui attirent bon nombre de personnes.

KV Tattoo est l’un des endroits les plus connus dans cette ville du sud. Ses réalisations sont de véritables chefs-d’œuvre richement colorés. Laissant libre cours à son imagination, ce salon ajoute toujours une touche personnelle à chacune de ses créations.

Aucun de ses dessins ne s’est retrouvé de façon identique sur deux personnes différentes. KV Tattoo aide aussi ses clients dans le choix du tatouage en proposant des designs selon le thème qu’ils préfèrent. Personne n’est encore ressorti mécontent de ce lieu. Vous ne serez donc pas le premier.

Quelles sont les origines de cet art ?

La modernisation a donné lieu à de nombreuses pratiques pour enjoliver la peau. La pratique du tatouage, elle, remonte à fort longtemps, mais s’est vue améliorer avec le temps.

Les premiers tatouages ont été retrouvés sur un corps âgé de plus de 5 000 ans dans les années 1990. Selon les localisations sur la peau, ils avaient l’air plus thérapeutiques qu’ornementaux.

Surnommé l’homme de glace, le corps en question fut conservé dans un musée en Italie. Après lui, des tatouages ont été aussi observés sur des corps de femmes en terre égyptienne, environ 2 000 ans avant J-C. Jusque-là, ces tatouages conservaient leur rôle thérapeutique.

L’extension de l’empire d’Égypte a permis la propagande du tatouage sur plusieurs autres civilisations dans le monde. Selon le pays, cet art a une signification particulière. En Grèce, il sert de moyen de communication entre espions. À Rome, il s’agit plutôt d’un moyen de reconnaissance des criminels et des esclaves. L’Inde, contrairement aux deux autres, l’emploie pour distinguer les statuts sociaux. Chaque pays l’a interprété à sa façon.

Une fois arrivé au Japon, le tattoo n’a conservé que sa valeur artistique et graphique. C’est sans doute grâce aux Polynésiens qu’il a traversé le plus de pays. Bien des siècles plus tard, il est devenu une pratique stylée que tout le monde veut avoir. Il touche désormais donc beaucoup plus de personnes, ethnies, religions et couches sociales confondues.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de laisser un commentaire
Merci de saisir votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.